À propos de l'Observatoire du Partage

Créé en avril 2018 à Montreuil, Seine-Saint-Denis, l’Observatoire du Partage est une association loi 1901 qui souhaite apporter sa contribution à la mise en place de politiques publiques du partage à l’échelle des municipalités, dont celle de Montreuil en tout premier lieu.

Notre démarche s’ancre dans le tissu associatif particulièrement riche de notre ville de naissance, tout en s’inscrivant dans un mouvement international qui prend une ampleur grandissante depuis plusieurs années.

L’action de l’Observatoire du Partage se déclinera en trois volets principaux :

1) Centre de Ressources

L’objectif est de recenser aussi largement que possible, en France et à l’étranger, toutes les initiatives existantes ou potentielles dans le domaine des politiques publiques du partage au niveau des villes.

Ces éléments seront analysés à travers une grille de lecture destinée à en faciliter l’évaluation, et offerts en accès libre aux municipalités, aux associations et à tous les citoyens intéressés.

Cela permettra aux décideurs de trouver dans notre base de données les projets pouvant être mis en œuvre dans leur commune selon différents critères de recherche en fonction de leur besoin ou envie. Les habitants pourront également se saisir d’un projet afin d’aller le proposer à leurs élus locaux avec l’appui d’éléments concrets.

2) Évènement

L’Observatoire du Partage organisera chaque année à Montreuil un évènement dénommé « Les Routes du Partage ». L’ambition sera d’apporter une contribution originale à la réflexion et à la mise en place de politiques publiques dans ce domaine. La population de la ville sera invitée à y participer aussi largement que possible, de même que toutes les structures travaillant sur la thématique : associations, collectifs, entreprises de l’ESS…

3) Ancrage local et liens internationaux

L’association travaillera de façon rapprochée avec la Ville de Montreuil, qui a exprimé son intérêt particulier pour cette démarche ; nous sommes ainsi amenés à lui proposer des actions de partage à mettre en place sur son territoire. La ville apporte à l’association un soutien financier et technique lui permettant de développer ses activités.

La Ville de Montreuil a signé en novembre 2018 la déclaration internationale des villes du partage relative aux plate-formes numériques.  Patrice Bessac, maire de Montreuil, a déclaré vouloir faire de Montreuil la ville du partage. Enfin, le bureau municipal du 19 décembre a confirmé l’engagement de la municipalité dans l’événement « les Routes du Partage ».

La Mairie souhaite que cette implantation d’une politique globale de partage dans la ville soit mise en place au terme d’une large consultation citoyenne à laquelle l’Observatoire sera associé.

La dimension internationale est également en voie de développement. Des contacts sont en cours avec les acteurs internationaux – Shareable, Sharing cities, etc…, de façon à profiter de leurs expériences et d’apporter la nôtre.

L'Équipe

Sylvain Mustaki

Parallèlement à mon activité de producteur de variétés internationales (Johnny Clegg, AC/DC, Mory Kanté, Chris Isaak, Iron Maiden, Def Leppard, Bon Jovi, Holiday on Ice, Moines Shaolin, Cirque Eloize,…), j’ai régulièrement fait partie de l’organisation d’événements engagés (Fête du Temps Libre, SOS Racisme, Ca suffat comme ci, Rire contre le Racisme, Rock Sans Papiers, …).
Co-fondateur de l’Observatoire du Partage, je réside à Montreuil depuis vingt ans. J’ai découvert assez récemment les ramifications internationales du partage et Montreuil est la ville idéale pour une réelle expérimentation sociale.

Cathy Lamri

Montreuilloise, Cheffe de projet à l’Observatoire du Partage depuis sept 2018.
Co-fondatrice,co-présidente et coordinatrice de La Voie est Libre à Montreuil, je suis aussi co-presidente de Paris Sans Voiture et de la Regie Oxymore. Mon créneau c’est l’environnement, la participation citoyenne et la réappropriation de l’espace public par les habitants. J’ai longtemps travaillé dans le monde du spectacle, de l’image et de la musique : création et réalisation du « boukin »,auto-biographie en image de la Mano Negra, création du « Pestacle » pour les Trans-musicales, assistante photo et maquilleuse pour de nombreux groupes. J’habite les murs à pêches à Montreuil, habitat historique de ma belle-famille depuis le 18eme siècle, c’est donc naturellement que j’ai milité au sein d’associations environnementales locales.

Bernard Rastoin

Après avoir travaillé comme concepteur-rédacteur et consultant dans la communication, j’ai bifurqué vers Greenpeace pour m’impliquer sur les enjeux environnementaux. À côté de ça, je poursuis aussi une activité dans la bande dessinée, qui m’a notamment amené à animer des ateliers participatifs avec l’association les Parques dans le 13e arrondissement. Avec l’Observatoire du Partage, j’ai l’occasion d’explorer toutes ces initiatives citoyennes destinées à tisser davantage de solidarités et inventer un nouveau modèle de société… Je suis aussi président de l’association Tool, qui vient d’être créée pour faciliter l’action et l’engagement écologique.

Réda Essakhi

Désireux d’exercer mes compétences au sein du secteur associatif, j’ai rejoint Greenpeace en 2014, en tant que collecteur de signatures pétitions et recruteur d’adhérents
Mon activité au sein du programme Direct-Dialogue de Greenpeace a nourri ma réflexion sur l’importance d’une réponse commune à apporter aux questions environnementales, sociales et économiques, et la nécessité d’accélérer l’engagement citoyen en faveur de ces enjeux.
Je suis également co-fondateur de l’association TOOL dont le but est d’accompagner les acteurs apportant une réponse concrète à ces trois exigences, et le projet de l’Observatoire du Partage s’inscrit dans cette logique.

http://www.linkedin.com/in/redaessakhi

Gautier Demollière

Montreuillois, Trésorier de l’Observatoire du Partage depuis sa création en avril 2018.
Co-fondateur de l’Observatoire du Partage, je réside à Montreuil depuis 2013. Je continue de découvrir encore aujourd’hui une ville riche d’initiatives et de savoir-faire pour concrétiser l’idée de la solidarité. Par le passé musicien intermittent du spectacle, puis collaborateur d’élu, je m’occupe désormais de la mise en œuvre de la politique de la ville en Seine-Saint-Denis, à la sous-préfecture du Raincy. En m’engageant avec l’Observatoire du Partage, je souhaite que Montreuil se dote d’une véritable politique publique du partage afin de porter au niveau communal une autre manière de vivre et d’offrir à ses habitants la possibilité d’y parvenir.

Amandine Bergère

Linguiste de formation, j’ai travaillé 12 ans dans le secteur de la formation des adultes immigrés, comme formatrice, conseillère en ingénierie pédagogique, chercheuse et directrice de structure.
Le hasard de la vie et des rencontres m’a fait découvrir Montreuil et en tomber immédiatement amoureuse. J’ai voulu m’y engager et me suis reconvertie en traductrice-orpailleuse (bio) pour l’économie sociale et solidaire.
Désormais, j’accompagne les structures dans leur recherche de financements, en traduisant le langage associatif en langue de financeur, les mots en chiffres, les valeurs en actes et, parfois, les rêves en réalité !

Virginie Menet

Juriste de formation, j’ai exercé pendant 10 ans dans une association d’aide aux victimes et d’accès au droit. J’ai parallèlement toujours participé à l’organisation d’événements festifs et militants dans le cadre de diverses associations et depuis 2015 dans l’association BAAM (Bureau d’Accueil et d’Accompagnement des Migrants) que j’ai co-fondé avec des amis. Etant en reconversion professionnelle pour choisir mon métier en cohérence avec mes aspirations artistiques et militantes, je suis depuis un an la formation « Manager d’organisme à vocation sociale et culturelle » dispensée par le CNAM.
C’est tout naturellement et avec un grand enthousiasme que j’ai rejoint l’équipe de l’Observatoire du Partage pour aider à l’organisation des Routes du Partage, qui correspond à mes attentes et mes valeurs.

Charlotte Khosla

Etudiante en Master de Développement Durable en année de césure, je suis en stage au sein de l’Observatoire du Partage. Pour le temps de 5 mois, je serai en charge d’enrichir la base de données, des relation internationales et d’appuyer à la mobilisation citoyenne. Ayant découvert le monde associatif par d’autres engagements parallèles en tant que bénévole, c’est la dimension locale couplée de l’ambition globale d’un monde plus solidaire qui m’a poussée vers l’Observatoire.

Ismaël Barry

Etudiant en Master de Document Numérique et Humanités Digitales, je suis en stage de fin d’études au sein de l’Observatoire du Partage. Durant 5 mois, je serai en charge d’appuyer la communication de l’Observatoire.
Passionné du digital, je suis particulièrement intéressé par l’appropriation des outils numériques afin de favoriser l’émergence de nouveaux usages et contenus pouvant améliorer positivement nos modes de vie. Ainsi l’observatoire est pour moi l’occasion de donner une dimension pratique à nos objectifs communs.

Mila Oliveira de Morais

Étudiante en Licence 3 Pro « Métiers de l’animation, socio-éducative, socio-culturelle » à Paris 13, je suis en stage à l’Observatoire du Partage pour une durée de 6 mois. Je participe à la mobilisation citoyenne pour l’événement “les Routes du Partage”. Très intéressée par l’éducation populaire, l’économie sociale et solidaire et le montage de projets citoyens de proximité, l’Observatoire du Partage est pour moi une réelle opportunité car il réunit tous ces aspects ainsi que l’idée même d’une société collaborative.

Ils nous font confiance

Contact & Participation

Associations, collectivités, entreprises, particuliers
n’hésitez pas à nous contacter et à participer !

7 Partages
7 Partages
Tweetez
Partagez
Partagez7